Accordeur de piano

Interview

avec un accordeur de piano de concert d’exception


Cette page de notre site s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à l’accord et au réglage du piano, et cherchent  à comprendre comment fonctionne cet instrument magique,  comment se produit le  son, ou quelles sont les différences existent entre pianos de concerts et pianos droits.  Nous recevons beaucoup de questions de nos élèves qui hésitent avant de choisir leur piano ou ne trouvent pas d’accordeur dans leur région. Afin de répondre au mieux à cette demande,  nous nous sommes adressés à un spécialiste du piano, tant sous l’aspect mécanique que sous l'aspect sonore.

Nous avons le grand plaisir de vous présenter  Jacques COQUELIN, facteur de piano, technicien-accordeur de concert  et expert près la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence.  L’activité maîtresse de Jacques COQUELIN est l'entretien des pianos de concerts, pianos des Conservatoires de Musique,ou l'expertise du piano de grande valeur.  Dans sa longue carrière, il a  consacré un temps considérable à l’étude de la  facture et à la restauration des pianos Steinway, Bechstein, Bösendorfer. Depuis son installation à Cannes Jacques COQUELIN prépare les pianos de la plupart des grands concerts dans le Midi de la France. Il a accordé tel piano pour Rubinstain, Aldo Ciccolini, Boris Berezovski (photo ci-dessous), Gabriel Taccino, Michel Beroff, Jean-Marc Luisada et bien d’autres.accordeur de piano coquelin avec berezovski

Jacques COQUELIN a  accepté de répondre à nos questions et aux questions de nos élèves les plus fréquentes.  Voici nos questions et la teneur de notre entretien:

Pourquoi deux pianos acoustiques neufs - même marque et même modèle - peuvent-ils  avoir une sonorité différente?

Réponse: La table d’harmonie, âme du piano, est constituée de planches en épicéa ou sapin, de la famille des conifères. Ces planches, soigneusement choisies, de 8 mm à 10 mm d’épaisseur, sont assemblées, coupées sur quartier, c'est-à-dire dans le sens des rayons médullaires, afin d’obtenir un fil long, régulier et perpendiculaire à la surface du panneau de la table d’harmonie.  Elles sont ensuite collées entre elles par les bords.  La table est mise en vibration par le chevalet qui lui transmet la vibration des cordes. Sa fonction acoustique consiste donc  à transformer  une partie de l’énergie mécanique des cordes en énergie acoustique. La table d’harmonie, maintenue par des barres de tables, n’amplifie rien; elle rayonne, renvoie des ondes sonores qui dépendent de la densité des bois. Vous comprendrez donc la différence de sonorité, de timbre, entre deux modèles de piano identiques de même marque et de même fabrication. Cette différence peut également s’expliquer par la densité  des feutres de marteaux, peut être différente d’une mécanique  à l’autre. Ces feutres sont en laine, densité qui peut-elle aussi varier lors de leur mise en forme sur la tête des marteaux. Par exemple, avec des fibres peu serrées le son sera onctueux; avec des fibres très serrées le son est plus brillant. Ceci dit chacun  va avoir ensuite ses préférences. Préférences, qui sont fonction de sa perception du son et de ses capacités auditives.  Certains préfèrent les sons onctueux, doux, chauds: piano Gaveau, Bösendorfer, d’autres vont être attirés par des sons brillants: Pleyel, Yamaha, Steinway. Ceci explique cela !


Pourquoi un piano acoustique, même si l'on n'en joue pas se désaccorde-t-il avec le temps?

Réponse:  C’est un phénomène physique. La tension d’un piano, d’environ  10 à 15 tonnes, est repartie sur l’ensemble harmonique de l’instrument.  Les cordes sont très tendues et vont avoir tendance à se détendre, que l’on joue ou ne  joue pas le piano. Les conditions hygrométriques (la température et l'humidité) vont aussi avoir un rôle important sur la tenue de l’accord du piano. Les différences de température vont accentuer le dés-accordement, si le temps est sec ou le chauffage actif. Il est fortement conseillé de veiller à maintenir une hygrométrie constante comprise entre 50 et 65 % pour une température de 18  à 21°C,  surtout l'hiver.


Combien de fois par an, ou à quelle occasion vous recommandez d'accorder un piano ?

Réponse: Idéalement un  piano acoustique doit être accordé quatre fois par an, soit à chaque changement de saison, pour les raisons évoquées ci-dessus. Le minimum d’entretien pour un piano est deux fois l’an : quand on ouvre  et quand on coupe  le chauffage : automne, printemps. Tout dépend également de la fréquence avec laquelle le  piano est utilisé : si vous jouez 6 heures par jour, il faut le faire accorder une fois par mois (pensez à demander un abonnement à votre accordeur).


Quelle est la différence entre l'accord à l'oreille et l’accord avec un instrument ? Que signifient les mots: accorder à 442?

Réponse: Un piano accordé selon les valeurs parfaites mathématiques avec un instrument type accordeur électronique, aura une très grande justesse mais sera perçu faussement par l’oreille. L’accordeur quant à lui, saura donner au son une interprétation, une justesse agréable à l’oreille grâce à la pratique lors de l’accord à tempérament égal. Ainsi le son va acquérir de la couleur, il sera pur à l’oreille humaine. C’est ce qu’on appelle  la musicalité d’un piano, celle-ci sera une perfection « imparfaite » au sens physique du terme.  A notre époque et malgré les progrès technologiques, aucune machine ou instrument ne pourra remplacer l’oreille humaine. L’accordeur a encore de beaux jours devant lui !

442 est la fréquence exprimée en Hertz : cela veut dire 442 vibrations à la seconde. Les pianos, dans les orchestres, sont accordés à 442 Hertz. Cette hauteur standard permet de jouer en accord avec tous les instruments.


Quelle différence y-a-t-il  entre un accord et un réglage de piano? Pourquoi  faut-il faire le réglage d'un piano et quand?

Réponse: Il existe une différence majeure entre un accord et un réglage de piano. Pendant l’accord (2 heures) on travaille sur le son en ajustant les tonalités. Le but de l’accord, outre rendre le piano harmonieux et favoriser la justesse des sons,est de  développer le goût musical. Quand on pratique un réglage, l’on travaille sur  le mécanisme du piano, son clavier, sa mécanique et ses étouffoirs, sans oublier le réglage des pédales (forte et piano : forte-piano). Les marteaux en feutre sont positionnés au frappé sur les cordes de façon optimale afin d’obtenir le meilleur rendement acoustique lors de l’interprétation des œuvres jouées par le  pianiste. Plusieurs heures de travail-de 12h à 20h-sont nécessaires pour un réglage complet afin d’obtenir un bon fonctionnement du mécanisme du piano.  Obtenir un bon toucher, si simple qu'il soit sur le plan théorique, reste néanmoins  complexe sur le plan pratique.


L'âge du piano, a-t ‘il de l'importance?  Et quelle est la durée de vie d'un piano ?

Réponse: L’âge du piano a une grande importance pour pouvoir lui donner  une valeur marchande, une estimation à son  juste prix. Cela  dépend de son état, de son usure, de la date de sa construction et de son pays d’origine. Il peut  être  comparé ainsi avec le prix d’un même instrument neuf ou de qualité équivalente.  Il est recommandé par prudence de faire appel à un professionnel  du piano reconnu, ou d’un expert près des tribunaux (voir liste au tribunal d’instance de votre région) avant de vous engager dans un achat !  Pour connaitre l’âge du piano relever  son numéro de série et le vérifier dans les registres de la marque correspondante sur internet ou vous adresser à un professionnel de bonne renommée.

Par exemple pour un piano  acoustique de bas de gamme, dit «  piano  industriel » son coût se situe entre  3000 à 4000 euros. Il faut savoir que ces pianos ont une durée de vie relativement courte sur un plan  musical, et ne sont pas prévus pour être utilisés au-delà de 7 ans,  un tel  piano a une décote importante à sa revente. Pour un piano de gamme moyenne, son coût est  de l’ordre de 10 000 à 18 000 euros, la durée de vie est d’environ 30 ans  s’il est régulièrement suivi et entretenu par un professionnel.

Pour les piano droits et à queue de haut de gamme, les prix se situant suivant les grandes marques pour les pianos droits à partir de 25000.00 à 45000.00 €  et de 50000.00 € 145000.00 euros pour les queues. Leur durée de vie est semblable  à celle d’un être humain en bonne santé et se situe entre 75 ans et plus ….



Les anciens pianos du début du siècle, ont-ils de la valeur ?

Réponse: Il faut savoir que ces pianos n’ont pas une grande valeur marchande, sinon historique, ils sont les témoins d’une époque. D’autre part, certains  musiciens recherchent ces pianos pour leur toucher et leur sonorité  romantique authentique.  

  


Quelle est la différence entre un piano droit et un piano à queue ?

Réponse: La disposition des cordes et leur longueur sont différentes sur un piano droit et sur un piano à queue. Le son sur un piano droit se propage verticalement, alors que le son d’un piano à queue est horizontal, c’est pour cela que ces derniers disposent d’un couvercle pour diriger le son.



Quelle est l’importance de la taille pour un piano ?

Réponse: La hauteur ou la longueur du piano déterminent  la longueur des cordes. Plus le piano est haut ou long, meilleur sera sa dynamique. Sous les doigts d’un pianiste les nuances seront contrôlées donc  plus faciles entre les pianissimos et les fortés.



Est-ce que vous avez une préférence pour certaines marques de piano, ou type de mécanique?

Réponse: J’ai une forte préférence pour les marques européennes de fabrication allemande ; en ce qui concerne la mécanique je préfère la mécanique Renner pour sa précision et solidité.




Quelle marque de piano acoustique  recommanderiez-vous pour un petit budget (de l'ordre 2500 ou 3000 euros)?

Réponse: Avec ce budget il est préférable d’acheter un bon piano d’occasion de production européenne, plutôt qu’un piano neuf « industriel »d’entrée de gamme produit en Asie.



Pour un amateur qui désire acheter un piano acoustique d'occasion est-il possible de détecter certains défauts sans l'aide d'un  professionnel ? Bien entendu, le minimum est de faire intervenir un accordeur de piano pour cet achat.

Réponse: Un amateur ne peut pas détecter les défauts et surtout pas les vices cachés sur un  piano d’occasion ou neuf  lors de son acquisition. Si vous envisagez d’acheter un piano d’une certaine valeur, il est recommandé de faire intervenir un facteur de piano (spécialisé de la marque choisie) ou un accordeur voir un expert (vous trouverez la liste  officielle des experts nommés et agréés au tribunal de votre région).

 

N’hésitez pas à vous adresser également  à L’association française des accordeurs et réparateurs de piano (AFARP) qui vous aidera à trouver un spécialiste  de cette association dans votre région (vous pouvez joindre le bureau central situé au Mans 02 43 43 03 81)



Que veut dire mécanique à double échappement ?

Réponse: Le marteau échappe devant la corde, il est arrêté dans sa chute par une attrape alors qu’un système à ressort permet de remettre en position le bâton d’échappement sous le marteau  (deuxième échappement sur le  haut du chevalet). Le pianiste peut alors rejouer la note avant que celle-ci revienne  à sa position de repos, ce qui permet une grande rapidité de jeu. Ce système a été mis au point et inventé en 1822 par le facteur de piano de génie Sébastien Erard. Cette invention améliore le toucher, permet de mieux contrôler le jeu pianistique et d’augmenter la virtuosité. Ce double échappement équipe tous les pianos à queue depuis le début du 20ème siècle. Il n’est pas applicable à la mécanique verticale des pianos droits sauf sur commande spéciale.


Quelle est la meilleure marque de pianos droits pour vous actuellement ?

Réponse: J’ai une nette préférence pour la marque Steingreaber,  construit à Bayreuth suivie de la marque Grotrian-Steinweg (Braunschweig), puis Bechstein (Berlin), Bösendorfer (Vienne) et Seiler ( Kitzingen).




Vaut-il mieux avoir un clavier léger ou un clavier lourd?  Peut-on changer l'enfoncement sur un piano ?

Réponse: Effectivement, l’enfoncement d’un piano peut être changé. L’enfoncement classique est de 10mm, il peut se régler entre 9mn et 12 mn au moyen d’une cale d’enfoncement. Pour un bon équilibrage de la touche cette dernière doit être plombée en moyenne à 50 grammes. La méthode  traditionnelle consiste à placer des plombs dans  la touche la quantité de plombs nécessaire pour arriver ce poids d’enfoncement cité ci-dessus. L‘équilibrage dépend du poids du marteaux, pour 10 mn d’enfoncement, d’une masse de 50g, la remontée de la touche devant  se faire à 25g, cet équilibrage doit rester dans ces normes, sinon le toucher en sera alourdie et la répétition mauvaise.

En conséquence un clavier trop léger va être, bien sûr, plus facile pour le pianiste, mais ne permettra pas de produire une grande puissance de son, un clavier trop lourd va générer  des problèmes musculaire pour celui qui joue.